Prix de l’architecture et de l’aménagement normand 2018

Ecrit par Cécile Lorant sur . Publié dans Zoom sur ...

   

Lors de la remise du Prix de l’architecture et de l’aménagement normands 2018, le 19 octobre 2018, 3 opérations ornaises ont été récompensées.

  • La ville d’Alençon et Laure Planchais, paysagiste, sont lauréats de la catégorie “Aménagement” pour le Parc de la Providence à Alençon.
  • La commune de Condé-sur-Sarthe et l’architecte Jean-Marc Viste (Atelier Nord Sud) ont obtenu une mention spéciale pour la restructuration de l’école de Condé-sur-Sarthe dans la catégorie “Enfance et enseignement”.
  • La commune de Saint-Sulpice-sur-Risle et l’agence Goudenèges architectes ont obtenu une mention spéciale pour la Base de sport nature de Saint-Sulpice-sur-Risle dans la catégorie “Loisirs et culture” .

Le Grand Prix de l’architecture et de l’aménagement a été remis à Baumschlager Eberle, Pierre Champenois et au Ministère de la Justice, maître d’œuvre et maître d’ouvrage du Palais de justice de Caen.

Rappelons que ce prix organisé par l’Union régionale des CAUE normands, dans la continuité des palmarès départementaux du Calvados, de l’Eure, de la Manche, de l’Orne et de Seine-Maritime, a pour objectif de :

  • valoriser les projets les plus innovants et les plus pertinents en terme d’insertion dans le site, de responsabilité environnementale;
  • encourager la création architecturale sur le territoire normand;
  • promouvoir le dialogue constructif entre maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage, en mettant l’accent sur la qualité des projets.
> Palmarès de l’architecture et de l’aménagement de l’Orne

> Découvrir les primés du PAAN 2018

Union régionale des CAUE normands

Ecrit par Cécile Lorant sur . Publié dans Zoom sur ...

Le 24 janvier 2018 à Evreux, les Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de Normandie ont fondé, à l’occasion de leur toute première assemblée générale, une Union Régionale sous le nom « Les C.A.U.E normands ». Celle-ci fédérera, sous la forme d’une association loi 1901, les CAUE des cinq départements : Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Maritime. Ce regroupement, initié en réponse à la réorganisation territoriale de janvier 2016, vise à favoriser la mise en place d’actions communes telles que le Prix de l’architecture et de l’aménagement normand, ainsi qu’à valoriser et renforcer le travail de chaque CAUE sur le territoire normand. Il devrait également leur permettre de prendre part ensemble à l’élaboration des actions publiques régionales, nationales et européennes dans leurs domaines d’activités.

> Dossier de presse

Chauffage collectif et appareils d’individualisation

Ecrit par Cécile Lorant sur . Publié dans Zoom sur ...

  Appareils d’individualisation des charges de chauffage à compter du 31 mars 2017.  

Afin de contribuer à réduire les gaz à effet de serre en maitrisant mieux les consommations de chauffage, la loi de transition énergétique du 17 août 2015 a prévu la mise en place dans tous les immeubles disposant d’un chauffage collectif d’une installation permettant d’individualiser les frais de chauffage.

Un décret et un arrêté ont été publiés au Journal officiel du 31 mai 2016 pour préciser les modalités d’application de cette obligation.

Celle-ci s’impose pour tous les immeubles dont la consommation est supérieure à 150kWh/m2 par an à compter du 31 mars 2017. En cas d’impossibilité technique ou de coût excessif dus à la nécessité de modifier l’ensemble de l’installation, cette obligation ne s’applique pas.

Les immeubles, pour lesquels il est techniquement impossible de mesurer la chaleur consommée par chaque logement, sont notamment ceux dont :

  • l’émission de chaleur se fait par dalle chauffante sans mesure possible par logement ;
  • l’installation de chauffage est équipée d’émetteurs de chaleur montés en série (monotubes en série) ;
  • l’installation de chauffage est constituée de systèmes de chauffage à air chaud ;
  • l’installation de chauffage est équipée d’émetteurs fonctionnant à la vapeur ;
  • l’installation de chauffage est équipée de batteries ou de tubes à ailettes, de convecteurs à eau chaude, ou de ventilo-convecteurs dès lors que chaque local ne dispose pas de boucle individuelle de chauffage.

> www.service-public.fr

> Code de l’Energie, articles R241-7 à 10

> Arrêté du 30 mai 2016 relatif à la répartition des frais de chauffage dans les immeubles collectifs, article 3